Encore un Prix Miroir de l’Art dédié à la sculpture ! Oui, pour la troisième fois en quatre éditions, l’équipe du magazine a craqué pour un sculpteur et a donc décerné le samedi 3 octobre dernier, à l’occasion d’ArtCité à Fontenay-sous-Bois, le Prix Miroir de l’Art à Hans Jorgensen. Un choix immédiatement salué par ses pairs qui reconnaissent avec nous que ce travail exigeant mérite d’être connu du plus grand nombre…

Puisant son inspiration dans les angoisses de l’être humain, dans ses pulsions cachées, dans ses tourments, Hans Jorgensen nous offre des personnages figés dans la souffrance ou dans la transe, personnages saisis dans une expression exacerbée, que d’aucuns qualifieront d’expressionniste. Chaque être semble s’être brusquement pétrifié en un dernier sursaut, un ultime réflexe de vie. L’inanimé palpite encore dans le secret du bois que l’artiste utilise comme matériau, dans ces corps démantibulés qui continuent de brûler d’un feu intérieur que nulle force ne peut éteindre.

Cette sculpture comme le cheminement d’un artiste au bord du précipice, aux frontières de l’indicible, à l’endroit exact où la vie affronte son ultime défi.

Hans Jorgensen Prix Miroir de l'Art 2015
Retour à l'accueil