Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Miroir de l'Art

Le blog de Miroir de l'Art

Les coups de cœur, les coups de gueule, les belles rencontres de Ludovic Duhamel, Rédacteur en Chef du magazine papier Miroir de l'Art.


La peinture des morts

Publié par Miroir de l'Art sur 25 Octobre 2016, 17:39pm

Catégories : #Mes coups de gueule

En se promenant dans les rues de Paris, on constate que la peinture a encore de beaux jours devant elle, et c’est heureux. En ce moment par exemple, il y a du choix, au regard des affiches qui envahissent la capitale : Bernard Buffet au Musée d’Art moderne de Paris et au Musée de Montmartre, la collection Chtchoukine à la Fondation Louis Vuitton, Frédéric Bazille au Musée d’Orsay, et quelques autres encore…. Deux points communs à toutes ces expos : les artistes sont peintres et… morts depuis un bon moment. Un moment suffisant sans doute pour que le « marché » ait pris la valeur de l’héritage qu’ils nous ont légué et pour que leur nom ait quelque chance de résonner à l’oreille de nos contemporains. Des morts donc, comme toujours. Comme pour mieux valider cette assertion, pas toujours avérée, qui veut que les œuvres d’un peintre commencent à prendre de la valeur à la mort de ce dernier… Du coup, je ne peux m’empêcher de penser à ces artistes qui vivent à notre époque, qui ont un talent fou, qui sont connus du petit milieu artistique, mais qui n’ont pas la reconnaissance qu’ils méritent. Reconnaissance médiatique surtout. Quand je pense que dans soixante-dix, ou cent ans, les foules se précipiteront – de la même façon qu’elles se précipitent aujourd’hui pour voir les toiles de tel ou tel grand nom « décédé » - et qu’on les verra attendre fébrilement dans le froid, ou sous la pluie, pendant de longues heures, le sésame leur permettant d’aller admirer la peinture de Lydie Arickx, ou de Vladimir Velickovic… Mieux vaut tard que jamais me direz-vous… 

Les Plages, Le Parasol, Bernard Buffet, 1967 huile sur toile 200 x 524 cm  Musée d’Art moderne de la Ville de Paris	 © Musée d'Art moderne / Roger-Viollet © ADAGP, Paris 2016

Les Plages, Le Parasol, Bernard Buffet, 1967 huile sur toile 200 x 524 cm Musée d’Art moderne de la Ville de Paris © Musée d'Art moderne / Roger-Viollet © ADAGP, Paris 2016

Commenter cet article

Wayar 24/02/2017 14:53

Je pense que tout les artistes doivent , ont besoin voir sentir et vivre son heure de joie ,comme être vivante et pas du tout après sa mort Je suis pas du tout d'accord avec ce façon de donner , faire les éloges des artistes une fois que sont plus de ce monde ,me semble quelque chose injuste tout simplement et même triste pour l'auteur du l'œuvre pour l'énergie et l'espoir qu'il a mis dans son travail non, c'est mon avis ok, en tant qu'artiste en tant qu'humain dire ,hurler même que cela m'attriste depuis .. voir que les avis les habitudes ont en mal fou à changer ,c'est mon coup de gueule en effet ... pour quoi les gens se décident pas un jour de changer les choses de se donner la peine de changer ?..le dit bien le dicton " Il ya que les imbeciles que ne changent pas" et perso, je suis entièrement d'accord j'estime que le temps est venu de changer un peu les choses pour le bienêtre de l'Art et de tant des artistes , merci pour m'avoir lu et donner aussi vos avis :-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents