Comment ? Vous ne connaissez pas le travail de Jacques Rouby ? Mais nous l’avons pourtant maintes fois évoqué dans Miroir de l’Art ! Un travail à nul autre semblable puisqu’il s’agit d’agglomérats de cartons que l’artiste assemble avec soin, après les avoir exposés des jours et des jours au grand air. Le résultat ? Des œuvres qui ressemblent à des plans-reliefs, qui dessinent sous nos yeux des territoires inconnus et inexplorés. Abstractions figuratives d’un monde imaginaire, ces tableaux cartographiques irradient de mille nuances où l’on croit reconnaître telle vallée de l’Ouest américain, tel désert du Sahara, telle ville fortifiée façon Vauban. Un travail au creux duquel on peut se perdre et rêver des heures. Et c’est la raison pour laquelle Isabelle Floch lui consacre désormais un Espace complet dans sa galerie du 11e (la galerie La Ralentie). 

Jacques Rouby cartonne !
Retour à l'accueil