01Cloverdowns.jpg

 

Une sphère vierge de toute présence humaine, territoire en friches, territoire de tous les possibles, pur comme le monde des origines… Une nouvelle terre, au paysage enchanté, sublime et serein… Une terre revue et corrigée, presque paradisiaque, imaginée, matérialisée devant nous par Catherine Nelson. Une Ode à la Nature constituée de milliers de détails assemblés avec précision...

Un travail numérique qu’elle nomme « Création » et que l’on peut admirer, jusqu’au 2 juillet, à la galerie Paris-Beijing, Paris 3e.

Retour à l'accueil