« J'ai fait des milliers de visages, j'ai toujours commencé par les yeux. Le regard est extrêmement important, c'est le premier contact qu'on a avec une personne. Je ne sais pas ce que ça va donner. Il y a certains regards que j'aime tellement que je ne continue plus, le reste est sans importance. »

 

 

 Il nous a quittés voici un peu plus de trois ans (en décembre 2008, à l’âge de 60 ans), je tenais à lui rendre hommage dans ce blog.

 

Le dessin n’occupe plus aujourd’hui dans l’Art la place prépondérante qui était jadis la sienne. Et son apprentissage en souffre ; on n’apprend plus à dessiner dans les écoles des beaux-arts où il faut privilégier spontanéité et créativité… Il est vrai que pour devenir un bon dessinateur le don ne suffit pas, il faut du travail, des heures de travail, le crayon à la main devant une feuille blanche… Tous les grands artistes avant d’être « spontanés » ont pourtant dû apprendre à maîtriser le dessin, cet art à part, genèse de toute œuvre digne de passer à la postérité. Mais voilà, les grands dessinateurs ne courent pas les rues. Ils se comptent sur les doigts d’une main... Ben-Ami Koller était passé maître dans l’art du trait. Celles et ceux qui sont du milieu de l’Art peuvent feindre d’ignorer cet artiste, ils n’ignorent pas son talent…

Retour à l'accueil