Zalber.jpg image galerie Photo 4

 

 

Collectionneur dans l’âme, galeriste de tempérament et de conviction, Charles Zalber nous a quittés le 30 décembre. J’avais eu l’occasion de discuter avec lui il y a quelques semaines, dans sa galerie de photographies, Photo 4. Tranquille, affable, il m’avait demandé si le magazine « tournait » bien. Il avait ce don de s’intéresser à quiconque le côtoyait. Sans doute cela venait-il d’un naturel bienveillant en même temps que d’une enfance où la peste brune avait failli l’emporter. Avec ses parents et sa soeur, il échappa à l'horreur nazie en se réfugiant à Ronfeugerai, en Normandie, entre 1942 et 1945. Sa famille fut alors "protégée par le comte Lefébure, maire de l'époque, et son premier adjoint, Gaston Gauquelin. Ils restèrent dissimulés dans le village sous une fausse identité, grâce à la complicité des habitants, les enfants étant scolarisés avec ceux du village.

Grand amateur d'art, Charles Zalber dirigeait la galerie Lucie Weill et Seligmann, et avait ouvert une seconde (et excellente) galerie, l'espace Photo 4, rue Bonaparte à Paris.

 

Retour à l'accueil