PageCouvMarcPetit72ppp-copie-1.jpg

 

ArtistCollection est une collection d’ouvrages bilingues (français anglais) éditée par Marciac Editions. Cette collection donne la parole aux artistes, qu’ils soient peintres, sculpteurs, musiciens, chanteurs, comédiens ou danseurs. Dernier ouvrage en date, celui consacré à Marc Petit, interviewé pour l’occasion par Fred Noiret. Un beau texte qui nous permet de mieux cerner l’homme, et l’artiste. Je ne résiste pas à l’envie de vous en livrer un extrait. A la question posée par Fred Noiret « Au-delà de ceux qui vous copient, y a-t-il des choses qui vous horripilent dans l’art aujourd’hui ? Qui feraient « du mal » à l’art par exemple ? », Marc Petit répond : « Ce qui fait mal à l’art ? Les bronzes que je vois parfois chez mes fondeurs ou ailleurs. Il m’arrive souvent de penser que, comme pour un médicament, il devrait y avoir une autorisation de mise sur le marché ; c’est terrible ce que je dis, j’en ai conscience, je conçois que cela s’approche d’une forme de dictature, ce n’est pas bien, mais au fond de moi je le pense vraiment. La sculpture est parfois tellement bafouée. A la limite, Jeff Koons, Fabrice Hyber, Damien Hirst… on s’en fiche, ils font autre chose. Ils ne sont pas dangereux. Ce qui fait le plus de mal à la sculpture, ce sont les figuratifs qui ne la respectent pas. Mais c’est souvent, malheureusement, par ignorance. On perd le métier, il suffit de voir la somme de médiocres productions sur le marché pour comprendre que l’on risque de perdre le sens du beau. Je rentre de Venise. Dans toutes les églises et n’importe où que tu regardes, c’est beau. Il y a les chefs d’œuvre, il y a des choses qui dépassent, mais la rigueur et la qualité sont partout. Quand je vais chez les fondeurs je croise des objets inaboutis, pas travaillés, ni faits ni à faire, et c’est embêtant ».

Ce petit extrait comme une preuve évidente que l’on gagne toujours à écouter les artistes. Fred Noiret l’a très bien compris qui nous offre un livre précieux, agrémenté par ailleurs de nombreuses photos inédites.

 

Marc Petit                                                                                                                                                              

104 pages – 15 €                                                                                                                                                  

Marciac éditions

Retour à l'accueil