Street-Allegory-600X300cmbis.jpg 

 

Jeune artiste né en 1975, Shaka (de son vrai nom Marcha Mithouard) apporte à la peinture un souffle de fraîcheur. C’est une forme mixte inédite qu’il nous propose, mariant la peinture traditionnelle à l’huile et la sculpture (sculpture composée à partir de matériaux légers)… Un univers en trois dimensions qui interpelle immanquablement. De la toile émergent des personnages ou des objets qui font irruption dans notre univers, en une apparition saisissante. C’est une porte entre deux univers, entre deux mondes. Les personnages qui surgissent sous nos yeux, et semblent venir à nous, ont le visage et le corps fragmentés, nervurés, cernés de noirs et de rouge, bariolés de couleurs vives et acidulés. Scènes de rues, foules en délire, violence, fanatisme, l’œuvre aborde des sujets éminemment contemporains.

A découvrir absolument à la galerie Lazarew, Paris 3e, jusqu’au 5 novembre 2011.

Retour à l'accueil