Il est mort cette nuit à l’âge de 56 ans. L’initiateur des technologies qui ont changé notre vie ces quinze dernières années avait prononcé en 2005 un discours fameux (devant un parterre d’étudiants) où il abordait, entre autres, sa maladie, une forme rare et incurable de cancer du pancréas, et son expérience de manager et créateur. Une phrase mérite à mon avis d’être sortie du contexte tant elle peut, à mon avis, aider de jeunes gens encore indécis sur leur avenir à se réaliser, ou, plus largement, tout artiste en devenir, ou encore tout être titillé par une passion non assouvie. Il adit ce jour-là : « Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure ». Par là même il entendait dire aux jeunes gens qui l’écoutaient de ne pas se laisser envahir par la routine et de chercher toujours à se réaliser, à donner une chance à ses rêves. Un beau programme, non ?

Retour à l'accueil